POLARISATION :


Nous avons aussi testé le système de la polarisation présent dans le cinéma de Reims.


Nous avons aussi tenté de percevoir une image 3D à l'aide de lunettes polarisantes et de filtres polarisants cependant les filtres polarisaient la lumière verticalement et horizontalement alors que nos lunettes étaient destinés à une polarisation circulaire.

Le principe des filtres polarisants est de ne laisser passer que les
ondes lumineuses correspondantes aux stries du filtre.

La 3D polarisée utilise deux systèmes de projection qui envoient chacun une image avec une prise de vue légèrement différente l'une de l'autre.

Les ondes lumineuses émisent par les vidéo-projecteurs passent à travers des filtres qui polarisent la lumière verticalement et horizontalement ou de manière circulaire.

La lumière, une fois polarisée ricoche sur un écran métalisé pour venir jusqu'au spectateur.

Le spectateur est muni de lunette polarisée:

 

 

Lunettes polarisantes

 

Un des deux verres des lunettes laisse passer les ondes lumineuses verticales, l'autre verre laisse passer les ondes lumineuses horizontales.Le filtre laisse passer la lumière

Le filtre ne laisse pas passer la lumièreLe spectateur reçoit une image différente pour chaque oeil, le cerveau les combine, celà nous donne un effet de relief.


Schéma de la polarisation

Aujourd'hui, la polarisation circulaire est la plus utilisée.

La polarisation circulaire est basée sur le même principe que la rectiligne.

La différence est que les filtres placés à la sortie du vidéo-projecteur polarisent les ondes lumineuses circulairement vers la droite ou circulairement vers la gauche. Les verres des lunettes ne laissent passer que les ondes lumineuses correspondantes à leur sens de polarisation.

Cela évite les effets de rémanence (image qui reste sur la rétine) et autorise au spectateur les mouvements de la tête.